L’Alaska Energy Authority (AEA) prépare une demande de licence qui sera soumise à la Federal Energy Regulatory Commission (FERC) pour le projet hydroélectrique de Susitna-Watana. L’AEA avait besoin d’un ensemble de données de base pour fournir un contexte pour la prédiction de l’étendue et de la nature des changements potentiels probables au débit, à l’alimentation en sédiments et à la capacité de transport des sédiments qui seront causés par le projet. Tetra Tech a recueilli des données pour permettre de mieux comprendre les conditions géomorphiques de bases présentes, les transformations aux conditions géomorphiques et à l’habitat aquatique qui auront lieu dans un vaste éventail de débits et la stabilité des conditions géomorphiques au cours des dernières décennies. 

Tetra Tech, à titre de membre de l’équipe d’URS Corporation, a récolté et traité des orthoimages numériques à haute résolution et des données LIDAR aériennes sur une superficie de 557 miles carrés (1443 km2) le long du corridor de la Susitna River afin d’appuyer l’étude de modélisation de la géomorphologie fluviale de l’AEA. Les photographies aériennes, prises à l’aide d’un appareil-photo numérique DMC, comprenaient plus de 3 000 images utilisées pour générer une orthoimage d’une résolution d’un pied.

Tetra Tech a tout d’abord évalué un ensemble de données de LIDAR dont l’acquisition remonte à 2011, la LIDAR du bourg de Matanuska-Susitna. Après avoir évalué ces données sur les plans de la qualité et de l’exactitude de concert avec Tetra Tech, l’AEA a demandé qu’un ensemble de données de plus haute densité soit recueilli. La LIDAR de 2013 a été effectué à l’aide d’un système de capteurs de cartographe de terrain à laser aéroporté Optech ALTM Gemini et celle de 2014 en utilisant un Riegal VQ 480i à une densité de >8 points par m2 (pts/m2). Tetra Tech a procédé à la LIDAR durant des périodes de faible débit afin de maximiser le retour des points LIDAR sur le sol nu aux abords de la rivière. Les niveaux de faible débit ont été déterminés à l’aide des données provenant de trois stations de mesure de l’U.S. Geological Survey situées le long de la rivière.

Tetra Tech a classifié les données LIDAR et vérifié que les niveaux de précision verticaux et horizontaux recueillis aux points de contrôle correspondaient aux spécifications de l’ASPRS. Notre méthode a maximisé l’utilité de l’imagerie comme méthode de renseignement pour le positionnement par le compilateur des lignes de discontinuité tout en se fiant aux élévations du LIDAR pour les sommets des lignes tracées. Les contours ainsi produits avaient l’apparence lisse des travaux photométriques conventionnels, mais tiraient pleinement profit de la précision du LIDAR. Les livrables comprenaient des nuages de points LIDAR classifiés, des modélisations numériques de l’élévation, des contours d’un pied et une orthoimage en mosaïque à une résolution de pixel au sol de 30 cm.

Tetra Tech a aussi fourni des services de SIG pour la compilation d’une base de données cartographiques en lien avec les études hydrographiques. Les éléments importants du projet incluaient la numérisation et le traitement des données géographiques pour la création de nouvelles couches, la création et la fourniture d’AQ/CQ pour les métadonnées du Federal Geographic Data Committee, l’intégration des nouvelles couches aux bases de données géographiques existantes et la réalisation d’autres tâches de gestion des bases de données géographiques SIG dans le respect des normes du Alaska Department of Natural Ressources.

Tetra Tech a dépassé les spécifications de résolution de 8 points par m2 ciblées par le client. Cette tâche a été un franc succès en raison des falaises escarpées et des affleurements rocheux de la zone de la rivière, qui ont présenté un défi supplémentaire pour l’acquisition et le traitement des données de LIDAR.