La région des Grands Lacs et la République démocratique du Congo (DC), en particulier, sont caractérisées par une abondance de ressources naturelles, y compris d’importants gisements d’or, de cobalt, de cuivre, de diamants, de tantale et d’étain. Cependant, il reste encore à exploiter le potentiel de ces ressources à contribuer à une croissance économique et au développement durable. De concert avec l’U.S. Agency for International Development (USAID), Tetra Tech travaille à renforcer la capacité des acteurs nationaux et régionaux à prendre part à la chaîne d’approvisionnement de minéraux libre de conflits. 

La DC est en proie à une sécurité, une gouvernance, une primauté du droit et des possibilités économiques limitées. En raison d’un difficile passé colonial suivi par des décennies de dictature débilitante, de deux guerres civiles et de tensions transfrontalières continues, la nation demeure dans un état fragile de transition postconflit.

L’insécurité économique incite de nombreux acteurs à se tourner vers l’industrie minière artisanale pour répondre à leurs besoins de subsistance de base et appuyer les activités illégales. Bien que les minéraux aient grandement contribué à alimenter les conflits et l’instabilité dans la région, l’exploitation minière à grande échelle et l’industrie minière artisanale sont vitales à l’économie de la DC, aux moyens de subsistance locaux et à la croissance économique de la région.   

Grâce au projet Capacity Building for Responsible Minerals Trade (CBRMT) de l’USAID, Tetra Tech améliore les systèmes de certification et de traçabilité des minéraux libres de tout conflit dans la région et renforce la capacité des parties prenantes régionales et nationales. Par ailleurs, la compagnie aide le gouvernement à effectuer une réforme de cadres de travail juridique et politique en vue d’appuyer la productivité du secteur minier artisanal et à petite échelle sur le plan économique. 

L’un des objectifs consiste à accroître les liens avec le secteur privé pour transformer la richesse minérale de la région en un fondement propice à la croissance et au développement économiques, réduisant ainsi la vulnérabilité des ressources à l’exploitation et à la contrebande. Notre méthode nous permet de composer avec les causes profondes des conflits liés aux ressources localisées et d’appuyer la mise sur pied d’un fondement solide pour établir des droits de propriété.    

Tetra Tech collabore avec les autorités gouvernementales pertinentes, les bailleurs de fonds, le secteur privé et la société civile dans cinq provinces. Notre démarche est fondée sur la réalisation d’un travail préparatoire pour solidifier les droits de propriété et de ressources minérales. Nous prenons des mesures précises pour différencier les rôles, les avantages, les répercussions et les risques attribués aux hommes, aux femmes et aux jeunes dans le secteur minier artisanal à petite échelle. Des campagnes, de la formation et de l’aide technique sont également incluses dans notre démarche. Étant donné qu’il se peut que la mise à niveau des sites miniers attire des opportunistes, nous limitons ces risques.