La mine abandonnée Sherridon est située à proximité des communautés de Cold Lake et de Sherridon, dans le nord-ouest du Manitoba, à environ 121 km au nord-est de Flin Flon. Cette mine de cuivre et de zinc a été en exploitation de 1931 à 1951.

Mandatée par le ministère des Sciences, de la Technologie, de l’Énergie et des Mines du Manitoba, Tetra Tech a établi un plan de mise en œuvre en vue de la restauration rentable propre au site afin d’atténuer les risques pour la sécurité, la santé et l’environnement.

Le dépôt de résidus de la mine, adjacent au Camp Lake, couvre une superficie d’environ 47 hectares (116 acres) et est composé d’environ 7,4 millions de tonnes de déchets produisant de l’acide. La majeure partie des travaux de restauration consistait à déplacer et à neutraliser ces résidus. Ces travaux ont pu être effectués en élevant le niveau des lacs adjacents afin de submerger les résidus.

Les principales tâches de Tetra Tech comprenaient notamment :

  • l’identification et l’évaluation de tous les risques pour la sécurité, la santé et l’environnement recensés dans l’étude d’évaluation des risques;
  • l’établissement de stratégies de restauration et de plans de mise en œuvre rentables et propres au site afin d’atténuer les risques cernés;
  • la détermination de la portée et de l’échéancier de tous les travaux de restauration;
  • l’estimation des coûts en vue d’obtenir du financement pour le plan de mise en œuvre;
  • l’élaboration d’un programme d’inspection, d’entretien et de suivi périodiques, conformément à la législation et à la réglementation provinciales et fédérales;
  • la conception détaillée des autres options sélectionnées;
  • la gestion des travaux de construction.

Les travaux de réhabilitation comprenaient le traitement et le recouvrement du Camp Lake, ainsi que le déplacement ou la neutralisation des résidus par inondation. Ces travaux ont réduit l’afflux de contaminants à Camp Lake, amélioré la qualité de l’eau près du lac Kississing, contrôlé l’érosion par le vent des résidus solides et amélioré l’aspect esthétique du site.

Tetra Tech a produit des concepts détaillés pour toutes les composantes du projet, y compris les ouvrages de détournement et de gestion de l’eau, le traitement de l’eau et les exigences en matière de neutralisation des résidus.

Élément marquant

Jim Rondeau, ministre des Sciences, de la Technologie, de l’Énergie et des Mines, a déclaré que les travaux de réhabilitation « génèrent des bénéfices économiques directs pour les communautés et les Premières nations à proximité, de même que des avantages à long terme en ce qui a trait à la qualité de l’air, de l’eau et du sol. »