Tetra Tech a effectué une étude par détection et de télémétrie par ondes lumineuses (LIDAR) et par photogrammétrie d’une région de 12 miles (19 km) longeant la ligne de côte du centre de la Californie. Le projet a été réalisé pour le compte du groupe des sciences de la Terre de la Pacific Gas & Electric (PG&E) en soutien à leur analyse de l’activité sismique à proximité de la centrale électrique de Diablo Canyon.

PG&E avait besoin d’une image plastique numérique du terrain représentant la plus grande partie possible de la ligne de côte pour appuyer leur analyse de l’activité sismique dans la région de la centrale de Diablo Canyon. Ce produit prioritaire exigeait que l’acquisition de données ait lieu lors des plus importantes marées basses. Deux vols ont été complétés avec succès et selon les échéances en dépit de l’étroite fenêtre occasionnée par les tempêtes et la houle.

Les photographies aériennes comprenaient 6 axes de passage et 44 expositions à 1:12 000 qui ont été saisies légèrement avant le LIDAR, équilibrant ainsi les exigences en matière de marée basse et d’angles optimaux du soleil. Les données LIDAR ont été recueillies à l’aide du capteur Leica ALS60 pulsant à 200 000 pulsations par seconde à une densité de huit points par mètre carré.

À la suite de notre demande pour le plus de données LIDAR possible en mer, Tetra Tech a effectué l’acquisition de données en hiver alors qu’uniquement trois jours de vols matinaux pourraient permettre d’obtenir les résultats nécessaires. Dans une certaine mesure, c’est la chance qui a fait en sorte que les conditions météorologiques et les vagues permettent d’accomplir cette tâche difficile, mais c’est surtout à la capacité de Tetra Tech d’avoir l’équipement nécessaire sur place que l’on doit cette réussite. En combinant les données du LIDAR et les photographies aériennes, nous avons obtenu d’excellentes images pour la cartographie géologique le long de la côte et nous avons pu établir une projection confiante de la strate terrestre à l’interprétation des données des échosondeurs multifaisceaux pour toute la zone de déferlement.

William D. Page, géologue de projet pour PG&E

Le terrain rocailleux de la ligne de côte représentait un défi supplémentaire pour les techniciens en restitution qui ont intégré les points de données du LIDAR à la restitution photogrammétrique en stéréo des affleurements rocheux et des falaises pour la génération des contours à des intervalles de 50 cm. La méthodologie de Tetra Tech a permis d’introduire les lignes de discontinuité topographiques dans les données du LIDAR pour veiller à ce que les contours soient d’une qualité cartographique acceptable. Notre méthode à maximiser l’utilité de l’imagerie comme méthode de renseignement pour le positionnement par le compilateur des lignes de discontinuité tout en se fiant aux élévations du LIDAR pour les sommets des lignes tracées. Les contours ainsi produits avaient l’apparence lisse des travaux photométriques conventionnels, mais tiraient pleinement profit de la précision du LIDAR.

Les livrables comprenaient notamment des modélisations numériques des hauteurs fournies dans les formats ArcGrid et AutoCad, une cartographie planimétrique à l’échelle 1:2000 en formats ESRI et AutoCAD, une cartographie topographique à intervalle de contour de 50 cm et une orthophotographie couleurs d’une résolution de 15 cm par pixel.

La relation à long terme de Tetra Tech avec PG&E et notre historique de succès en matière de projets de portée et d’étendue similaires ont permis à notre équipe de répondre aux besoins du client et de surmonter les difficultés uniques de ce projet. Notre équipe a mené à bien 10 autres projets pour PG&E à l’échelle de la Californie du Nord qui englobent plus de 300 miles (483 km) de lignes de transport. Ces efforts de cartographie ont soutenu bon nombre des projets de PG&E, notamment la conception technique pour des travaux de changements de conducteur, d’analyses sismiques, d’analyses de l’affaissement et de surveillance environnementale de plusieurs rivières.