Le canton et la ville d’Ypsilanti, au Michigan, se situent à l’extérieur de la région métropolitaine de Detroit. Lorsque la Ypsilanti Community Utilities Authority (YCUA) a dû remplacer ses nombreux incinérateurs de biosolides à foyers, elle a choisi de faire appel à Tetra Tech. De nouvelles règles relatives aux toxiques atmosphériques prescrites par l’État du Michigan et par l’U.S. Environmental Protection Agency ont exigé la prise de mesures supplémentaires de contrôle de la pollution dépassant l’habituel nettoyage des nouveaux incinérateurs. La solution de Tetra Tech consistait en un système d’incinération des biosolides sur lit fluidisé doté d’un filtre à charbon actif, le premier de son genre au pays. Le résultat est le système municipal d’incinération de biosolides le plus perfectionné et dont la combustion est la plus propre possible au pays.

Ce projet servira de référence pour l’aménagement des futures installations, qui devront égaler, voire dépasser, ses performances . Le projet comprenait un incinérateur sur lit fluidisé équipé d’un système de contrôle des émissions constituédes équipements suivants :

  • Laveur à Venturi
  • Laveur de plateaux à impact
  • Électrofiltre humide
  • Adsorbeurs au charbon actif en granulés (la première application à l’échelle municipale au pays)

Tetra Tech a fait face à plusieurs problèmes uniques durant les phases d’analyse et de conception, y compris l’expansion de la zone de service et l’augmentation de la capacité, la directive du conseil de l’YCUA selon laquelle la nouvelle installation devait démontrer le leadership de la communauté en matière d’environnement et le fait que les exigences en matière de la qualité de l’air du Department of Environmental Quality du Michigan se révèlent plus rigoureuses que celles de l’U.S. Environmental Protection Agency.

Tetra Tech a travaillé avec plus de 20 membres du personnel de l’usine de traitement des eaux usées de l’YCUA, y compris des représentants des secteurs des opérations, de la mécanique, des technologies de l’information, des laboratoires, de la santé et sécurité, et des administrateurs de haute direction pour déterminer l’option de gestion des biosolides la plus viable. Sur une période de quatre mois, l’équipe chargée du projet s’est rendue sur le terrain et a tenu des réunions spéciales pour évaluer les options pour la gestion de l’enfouissement, de la pelletisation, de l’épandage, de la réutilisation agricole de matière stabilisée à la chaux, du compostage et de l’incinération.

Grâce à l’engagement de Tetra Tech en matière de durabilité et à notre expérience en matière de consultation sur la réglementation, nous avons réglé ces problèmes par l’intermédiaire d’une conception innovatrice à l’aide de technologies et de processus à la fine pointe.

Les essais de performance ont révélé que les émissions du système étaient plus propres que les exigences réglementaires prescrites. Malgré le fait qu’il traitait 60 % plus de biosolides par jour que l’incinérateur précédent, ce système d’avant-garde a permis une réduction nette des émissions, contribuant à l’amélioration de la qualité de l’air dans la communauté et établissant une nouvelle norme à l’échelle du pays.

Performance testing revealed that system emissions were cleaner than the air permit requirements dictated. Despite handling 60 percent more biosolids daily than the previous incinerator, this state-of-the-art system resulted in a net reduction of emissions, contributing to improved air quality in the community and setting a new nationwide standard.

Élément marquant

Le projet d’incinérateur de biosolides de l’YCUA a remporté le prix d’honneur national de l’American Council of Engineering Companies en 2007.