Le Musée national des beaux-arts du Québec souhaitait agrandir son espace alloué aux expositions. Tetra Tech a donc fourni des services de conception, des plans et spécifications préliminaires et définitifs, ainsi que des services de supervision des travaux de construction d’un nouveau pavillon d’une superficie de 44 250 pi2 (4 100 m2). L’ajout sera constitué de trois étages et de deux niveaux de stationnement souterrain. La géométrie du pavillon est inhabituelle, comme en témoigne le porte-à-faux de 65 pi (20 m) qui surplombe l’entrée principale et le mur de verre de 42 pi (13 m).   

Le sous-sol du nouveau pavillon a été creusé à une profondeur de 39 pi (12 m), juste à côté de l’église et du presbytère. Pour y arriver, il a fallu installer une importante reprise en sous-œuvre d’environ 29 pi (9 m) sous les fondations des immeubles historiques.  

Afin de reconstruire le presbytère, nous avons démoli un mur porteur en maçonnerie qui supportait un toit et deux planchers. Ce mur offrait aussi une résistance aux charges latérales du bâtiment.

Il y avait un espace limité pour la construction du nouveau pavillon. Deux immeubles entouraient déjà le site au nord et à l’ouest. Il y avait par ailleurs un terrain appartenant à la Commission des champs de bataille nationaux au sud et à l’est. Un tunnel d’environ 164 pi (50 m) relie le nouveau pavillon au bâtiment principal, les fondations et la dalle de l’ancien niveau de stationnement souterrain reposent sur le rocher dilaté (en raison de la pyrite qui s’y trouve).

Le Pavillon Pierre Lassonde ouvrira les portes en 2015 sur Grande Allée. Il servira également d’accès principal au musée. Une fois terminé, il abritera une billetterie, un vestiaire, une boutique, un café et un auditorium. Le pavillon inclura six salles d’exposition de collections post-1960, deux salles d’exposition temporaire et quatre galeries d’exposition permanente. Pour en savoir plus sur le musée (en anglais seulement).