Les précipitations dans les montagnes de la Sierra Nevada de l’Est sont l’une des principales sources d’eau pour les 4 millions habitants de Los Angeles. La neige accumulée en hiver dans ces montagnes fond au printemps et en été et l’eau est acheminée à Los Angeles par un aqueduc de 340 milles (544 km).

La future disponibilité de cette source d’approvisionnement en eau revêt une importance critique pour le Department of Water and Power de Los Angeles, qui doit répondre aux besoins d’une population croissante et d’une grande économie. Le changement climatique est un enjeu préoccupant en raison de la modification des quantités des précipitations et parce qu’une fonte plus hâtive des neiges pourrait réduire la quantité d’eau accumulée dans la Sierra de l’Est.

Les scientifiques de Tetra Tech ont évalué les impacts possibles du changement climatique sur ces sources d’approvisionnement en eau à l’aide de diverses approches de modélisation et d’analyses, y compris la réduction d’échelle dynamique et statistique des modèles climatiques mondiaux et l’évaluation des 80 ans de données historiques sur le bassin. Tetra Tech a utilisé les résultats de l’analyse pour définir des mesures d’adaptation possibles, notamment l’ajout de réservoirs de stockage des eaux souterraines et de surface, la conservation et de nouvelles sources d’approvisionnement en eau.