Bryan Stirrat dirige le Groupe de pratique de gestion des déchets solides de Tetra Tech et a plus de 35 ans d’expérience en matière de planification, de conception, d’exploitation et de fermeture de sites d’enfouissement. Il est une autorité respectée en matière de gestion innovatrice de gaz d’enfouissement et de stratégies de fermeture de sites d’enfouissement et a été l’ingénieur principal pour des projets à plus de 250 sites d’enfouissement en Amérique du Nord et dans la région du Pacifique. M. Stirrat a géré des équipes multidisciplinaires d’ingénieurs, de planificateurs, de spécialistes de l’environnement et de personnel de la construction, mettant en place les plans directeurs de grands sites d’enfouissement, le contrôle de la migration des gaz dans les sites d’enfouissement et les projets de fermeture de sites d’enfouissement. Il est un spécialiste dans l’élaboration d’approches visant la réduction des coûts d’exploitation et d’entretien des sites d’enfouissement à long terme. Il est membre de la Solid Waste Management Association (association de gestion des déchets solides) du North America’s Landfill Gas Committee (comité de gestion des gaz des sites d’enfouissement en Amérique du Nord), et a siégé sur le California Integrated Waste Management Board’s Advisory Committee (comité consultatif du conseil de gestion intégrée des déchets de la Californie) pour la fermeture de sites d’enfouissement et la force de travail du gouverneur de la Californie en ce qui a trait à la gestion des déchets solides.


Pourquoi le gaz d’enfouissement est-il important pour nos clients?

Nos clients considèrent les gaz d’enfouissement tant comme un danger potentiel que comme une ressource potentielle. Au cours de la décomposition des déchets organiques au site d’enfouissement, un mélange de gaz est dégagé, composé principalement de méthane et de dioxyde de carbone. Les gaz peuvent aussi comporter des quantités infimes de composés organiques autres que le méthane, comme le sulfure d’hydrogène, le benzène, le toluène et d’autres composés potentiellement dommageables. À moins qu’ils soient recueillis et traités, les gaz d’enfouissement peuvent se déplacer à travers la surface et la sous-surface du site d’enfouissement.

Les gaz d’enfouissement doivent être contrôlés puisqu’ils peuvent être explosifs et présenter des risques pour la santé des communautés à proximité des sites d’enfouissement. Ils peuvent aussi transmettre des contaminants comme le chlorure de vinyle aux eaux souterraines.

Les gaz d’enfouissement constituent aussi une ressource qui peut être utilisée par les moteurs à combustion interne ou les turbines à gaz pour produire de l’électricité. Ils peuvent être convertis en gaz naturel comprimé ou en gaz naturel liquide, qui peut être utilisé comme combustible alternatif.

Comment Tetra Tech aide-t-elle ses clients à faire face aux défis présentés par les gaz d’enfouissement?

Tetra Tech est unique dans le domaine des services liés aux gaz d’enfouissement que nous fournissons. Nous pouvons modéliser le potentiel de production d’énergie des gaz d’un site d’enfouissement et déterminer où et comment ils se déplacent. Nous pouvons concevoir des systèmes complets d’extraction et de traitement des gaz du site d’enfouissement à l’aide de différentes technologies de traitement. L’équipe nationale de construction de Tetra Tech se spécialise dans l’installation et le démarrage de systèmes de gestion des gaz d’enfouissement. Puis, lorsque nous avons conçu et construit les systèmes, nous disposons du personnel sur place et de l’équipement pour exploiter, entretenir et surveiller les systèmes tout au long du cycle de vie du site d’enfouissement et de la période de surveillance post-fermeture exigée par la réglementation.

En quoi le marché des gaz d’enfouissement a-t-il changé au cours des dernières années?

Étant donné que les gaz d’enfouissement sont des gaz à effet de serre, les efforts récents visaient l’amélioration des contrôles des émissions de surface et l’utilisation des gaz d’enfouissement en tant que source de combustible dans le cadre de programmes d’énergie renouvelable. Par exemple, la Californie examine la possibilité de placer les sites d’enfouissement dans le programme de quotas d’émission cessibles pour créer des flux de rentrées visant à offrir des fonds et des incitatifs relatifs aux améliorations apportées aux contrôles des gaz d’enfouissement. Elle examine aussi la possibilité d’une réduction dramatique de mise au rebut de matière organique dans les sites d’enfouissement. La matière organique est essentielle pour la production de gaz d’enfouissement. Ce réalignement des politiques et priorités réglementaires aura d’importantes répercussions sur nos clients. Notre défi est de continuer d’offrir l’expertise complète et les compétences nécessaires pour répondre aux directives réglementaires changeantes.

Comment avez-vous aidé vos clients à relever ces défis?

Nous avons collaboré avec des producteurs d’énergie pour raffiner les champs de captage et optimiser la quantité et la qualité des gaz d’enfouissement utilisés dans le cadre des programmes de développement de l’énergie. Du côté du contrôle des émissions, nous avons effectué une étude qui a contribué à prouver que la source de migration hors site des gaz remarquée par les personnes chargées d’appliquer la réglementation au site d’un de nos clients n’était pas son site d’enfouissement, mais une source naturelle hors site. Nous avons aussi élaboré un outil de modélisation automatisée pour aider un de nos clients à compiler et à analyser les données de surveillance des gaz d’enfouissement pour déterminer à quel moment leurs sites dépasseraient les nouveaux seuils de déclaration des gaz à effet de serre.

Tetra Tech fournit aussi des services de soutien technique et de sensibilisation à l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis dans le cadre de son programme de sensibilisation au méthane dans les sites d’enfouissement. Il s’agit d’un programme facilitant la réduction des émissions de méthane dans les sites d’enfouissement par l’encouragement de la récupération et de l’utilisation bénéfique des gaz d’enfouissement comme source d’énergie.

Quelles sont les opportunités à venir pour la pratique de gestion des gaz d’enfouissement de Tetra Tech?

L’État de la Californie a récemment relâché ses restrictions concernant l’injection de gaz d’enfouissement dans les pipelines de gaz naturel. Actuellement, les gaz d’enfouissement extraits de sites d’enfouissement n’étant pas utilisés pour produire de l’énergie font l’objet d’une épuration thermique ou sont traités dans des systèmes de charbon actif en granulé. En vertu des nouvelles lois en Californie, les propriétaires de sites d’enfouissement peuvent travailler avec les autorités locales en matière d’énergie pour construire des systèmes visant à améliorer la qualité des gaz de manière à ce qu’ils puissent être injectés dans les pipelines communs de gaz porteur.

Au Canada, le ministère de l’Environnement de la Colombie-Britannique s’est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des sites d’enfouissement d’au moins 33 % par rapport aux niveaux actuels d’ici 2020 (Greenhouse Gas Reduction Statutes Amendment Act). Cette loi vise à maximiser le contrôle des émissions de gaz à effet de serre et à identifier les opportunités de récupérer davantage de gaz.

Le leadership de Tetra Tech dans la gestion des gaz d’enfouissement et dans le traitement des gaz pour le marché de l’énergie se marie naturellement avec cette opportunité. Notre pratique de gestion des gaz d’enfouissement a été construite en se basant sur l’élaboration de conceptions solides qui contrôlent les émissions de façon rentable et protègent la santé et la sécurité publiques. Tetra Tech possède l’expérience requise pour aider ses clients à atteindre ces objectifs.