Le 12 juin, l’ambassadeur américain en Indonésie, Robert Blake, a visité le site du programme Indonesia Forestry and Climate Support (IFACS) subventionné par l’United States Agency for International Development pendant son voyage récent à Papouasie, province la plus à l’est de l’Indonésie.

Tetra Tech est en train de mettre en œuvre le programme IFACS subventionné par l’USAID, une initiative qui a pour but de réduire la déforestation, de diminuer les effets du changement climatique et d’aider le gouvernement indonésien à préserver les processus des écosystèmes du pays.

Pendant sa visite, l’ambassadeur américain et sa délégation ainsi que le personnel de l’USAID ont eu un aperçu du site de 617 763 acres (250 000 ha) de l’initiative de conservation des mangroves Mimika et de gestion du changement climatique de l’IFACS. Le complexe de mangroves présente les concentrations les plus élevées de carbone au monde et fournit une ligne de vie vitale à des milliers de personnes. Dans le cadre du programme IFACS, l’USAID travaille avec le gouvernement de district et les parties prenantes locales dans l’ensemble du kabupaten de Mimika à conserver les mangroves et la forêt de basses terres pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir une exploitation peu polluante en ciblant le développement économique sur des terres déjà dégradées. 
 
À titre de troisième émetteur de gaz à effet de serre, l’Indonésie a des ressources forestières qui nécessitent une meilleure gestion, car ces dernières sont essentielles aux tentatives déployées pour composer avec le changement climatique et la conservation d’une précieuse biodiversité. Le programme IFACS de l’USAID aidera le gouvernement de l’Indonésie à atteindre son objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 26 % d’ici l’an 2020 en fournissant des incitations attrayantes et la capacité d’appuyer la création et l’adoption de stratégies de développement à faibles émissions aux parties prenantes de la forêt en Indonésie.  

Après avoir pris part à une visite en bateau pour voir ce riche écosystème de mangroves de première main, l’entourage de l’ambassadeur s’est rendu dans le petit village de Pigapu où les représentants du programme IFACS ont récemment dressé une carte une carte participative de l’utilisation des mangroves et des ressources naturelles dans la région avoisinante. Le village a accueilli chaleureusement l’ambassadeur Blake en organisant une cérémonie de bienvenue Kamoro à laquelle une centaine de danseurs traditionnels ont participé. Les Kamoros, dont le nom signifie « habitants des basses terres », sont des personnes indigènes qui vivent dans les forêts de mangroves et des terres basses du sud de la Papouasie.  

La cérémonie de bienvenue a été suivie par des prières traditionnelles et les discours des représentants provinciaux et de district, lesquels ont insisté sur leur engagement envers la conservation et l’utilisation durable des mangroves. L’ambassadeur Blake a prononcé un discours de fin de cérémonie qui soulignait la volonté des dirigeants communautaires et gouvernementaux à conserver les forêts reconnues de mangroves. Il en a profité pour rassurer le village que le gouvernement américain allait continuer à appuyer les efforts de Pigapu. L’équipe du programme IFACS a ensuite tenu une conférence de presse et séance de photos avec des sculpteurs traditionnels et la communauté de Kamoros.