Jill Manning Hudkins est un chef de file des pratiques liées aux programmes d’eau potable de Tetra Tech. Riche de ses 21 ans d’expérience comme experte-conseil en génie, elle assure la création et l’exécution d’un grand nombre des programmes majeurs d’approvisionnement, de transport et de traitement de l’eau de Tetra Tech. Son expérience comprend les plans directeurs, la conception, l’obtention de permis, l’administration de la construction et une myriade de tâches techniques pour les projets d’infrastructure hydraulique. Jill se spécialise en particulier dans l’application des technologies membranaires.

Mme Hudkins est un membre de l’American Water Works Association, de la Water Environment Foundation  et de l’American Membrane Technology Association. Elle a fait partie du conseil d’administration de la Southeast Desalting Association pendant six ans, tout d’abord à titre de présidente, puis pendant trois autres années comme membre active. Elle détient un baccalauréat ès sciences en génie civil de la Duke University et une maîtrise en génie civil du Massachusetts Institute of Technology. Elle est ingénieure agréée dans les États de la Floride et du Texas.


Quels sont les principaux moteurs des projets d’eau et d’eaux usées municipales?

Des ressources d’eau limitées, la mise en œuvre de nouveaux règlements et lois ainsi qu’une infrastructure vieillissante incitent les municipalités à se pencher sur l’infrastructure et la planification. Les régions qui sont susceptibles aux pénuries d’eau ou connaissent ce problème ressentent le besoin de plus en plus urgent d’établir un approvisionnement d’eau local et durable. Les compagnies de services publics s’efforcent de trouver des sources d’eau de grande qualité pour exécuter des projets en approvisionnement d’eau réalisables et économiques. Les autres tendances d’approvisionnement d’eau potable comprennent des installations et des initiatives de dessalement des eaux souterraines saumâtres qui nécessitent une purification d’eau recyclée aux fins de recharge de la nappe phréatique. D’autres possibilités de projet sur le marché des eaux usées sont alimentées par les besoins de recyclage, les exigences de conformité réglementaire et les jugements convenus, et l’optimisation opérationnelle des installations d’eau pour améliorer l’exploitation et obtenir des économies sur le plan des coûts d’entretien.

Qu’est-ce qui distingue Tetra Tech des autres firmes qui évoluent sur les marchés de l’eau et des eaux usées?

Depuis 14 ans, la revue Engineering News-Record classe Tetra Tech au premier rang dans le domaine de l’eau. Nous sommes également les premiers en matière de traitement et de dessalement de l’eau en raison du volume de travail que nous effectuons dans ce domaine. Ayant construit un grand nombre d’installations de traitement membranaire, Tetra Tech a forgé des liens de travail étroits avec des fabricants et des spécialistes qui connaissent bien l’industrie du traitement membranaire. Nous avons une très grande expertise en approvisionnement, en distribution, en traitement et en stockage d’eau, et nous avons conçu une capacité membranaire construite et installée combinée de 300 millions de gallons par jour (mgd). Au cours des 10 dernières années, nous avons également conçu des procédés d’osmose inverse de plus de 200 mgd dans des usines de traitement d’eau pour des sources d’eau saumâtre et de mer. Nos spécialistes sont très bien placés pour offrir des renseignements à nos clients municipaux, commerciaux et industriel.

Où en sont rendus les programmes de dessalement aux États-Unis?

Il est important de discuter séparément des concepts du dessalement des eaux souterraines saumâtres et du dessalement de l’eau de mer. Le premier continue de prendre de l’expansion aux États-Unis, comme en témoignent les nouvelles usines planifiées en Californie, en Floride et au Texas. Pour ce qui est des projets de dessalement durable de l’eau de mer au pays, il y a encore des défis à relever. À l’heure actuelle, la compagnie Tampa Bay Water exploite une usine de dessalement de l’eau de mer de 25 mgd, mais une douzaine d’installations supplémentaires sont en cours de planification pour l’ensemble des États-Unis. Étant donné que calendrier de mise en œuvre pour ce type de projet peut être de 10 à 20 ans, le dessalement de l’eau de mer n’avance pas rapidement aux États-Unis. Pour la plupart, les usines de dessalement américaines utilisent la technologie d’osmose inverse.

Quels sont certains des emplacements où Tetra Tech aide ses clients à évaluer et à mettre en œuvre des solutions de rechange en matière d’approvisionnement d’eau?

Tetra Tech est en train de travailler sur de multiples projets offrant des solutions de rechange en matière d’approvisionnement d’eau à l’échelle des États-Unis. Par exemple, nous avons récemment collaboré avec le San Antonio Water System (Texas) et Clearwater (Floride) à l’évaluation et la mise en œuvre d’autres types d’approvisionnement d’eau pour satisfaire les futures lacunes. Dans le cadre du programme de dessalement des eaux souterraines saumâtres de 145 millions de dollars du San Antonio Water System, nous aurons recours à la technologie d’osmose inverse pour produire environ 10 mgd d’eau potable. Tetra Tech est à la tête de l’équipe de conception des usines de traitement d’eau par osmose inverse sous la tutelle du gestionnaire de programmes Black & Veatch. Nous aidons actuellement Clearwater à effectuer une étude sur la réalimentation des eaux souterraines et la réutilisation indirecte de l’eau potable ainsi qu’un projet pilote de démonstration pour déterminer la faisabilité de réalimenter le réseau aquifère municipal avec 3 mgd d’eau recyclée très purifiée.